Un cours de 10 jours de médidation Vipassana ou le premier pas sur le chemin du Bonheur


Un Centre se situe en Belgique, en Flandre, à Dilsen-Stokkem.

"Vipassana, qui signifie voir les choses telles qu’elles sont réellement, est l’une des plus anciennes techniques de méditation de l’Inde. Elle a été redécouverte par Gotama le Bouddha il y a plus de 2500 ans et était enseignée par lui en tant que remède universel pour des maux universels ; c’est un Art de vivre. Cette technique non-sectaire a pour objectif l’éradication totale des impuretés mentales et le bonheur suprême de la libération totale qui en résulte.

Vipassana est une méthode de transformation de soi par l’observation de soi. Elle se concentre sur l’interconnexion profonde entre l’esprit et le corps, dont on peut faire l’expérience directement en portant une attention disciplinée aux sensations physiques qui constituent la vie du corps, et qui sont en interaction constante et conditionnent la vie de l’esprit. C’est ce voyage d’exploration de soi, fondé sur l’observation, pour atteindre la racine commune de l’esprit et du corps, qui dissout les impuretés mentales et résulte en un esprit équilibré plein d’amour et de compassion.

Les lois scientifiques qui guident nos pensées, nos sentiments, nos jugements et nos sensations deviennent claires. Par l’expérience directe, nous comprenons la nature selon laquelle nous progressons ou régressons, la façon dont nous produisons de la souffrance ou la manière de s’en libérer. La vie se caractérise alors par une conscience augmentée, l’absence d’illusions, le contrôle de soi et la paix.

La tradition

Depuis l’époque du Bouddha, Vipassana a été transmis jusqu’à aujourd’hui par une chaîne ininterrompue d’enseignants. Bien que d’origine indienne, l’enseignant actuel de cette chaîne, M. S.N. Goenka, est né et a grandi en Birmanie (Myammar). Alors qu’il vivait là-bas, il eut la chance d’apprendre Vipassana de son enseignant, Sayagyi U Ba Khin qui était à l’époque un haut fonctionnaire du gouvernement. Après avoir été formé par son enseignant pendant quatorze ans, M. Goenka s’installa en Inde et commença à enseigner Vipassana en 1969. Depuis lors, il a enseigné à des dizaines de milliers de personnes de toutes origines ethniques et de toutes religions en Orient et en Occident. En 1982, il commença à nommer des assistants enseignants pour l’aider à faire face à la demande grandissante de cours Vipassana.

Les cours

La technique est enseignée lors d’un cours résidentiel de dix jours pendant lequel les participants respectent un Code de discipline prescrit, apprennent les bases de la méthode et pratiquent suffisamment pour en ressentir les résultats bénéfiques.

Le cours requiert un travail difficile et sérieux. L’entrainement comprend trois étapes. La première étape est, pendant la période du cours, de s’abstenir de tuer, de voler, d’avoir des activités sexuelles, de mentir et de prendre des intoxicants. Ce code simple de conduite morale permet de calmer l’esprit, qui sinon serait trop agité pour pratiquer la tâche d’observation de soi. L’étape suivante consiste à développer une certaine maîtrise de l'esprit en apprenant à fixer son attention sur la réalité naturelle du changement constant du flux de la respiration lorsqu’il entre et sort des narines. Dès le quatrième jour, l'esprit est plus calme et plus concentré, mieux à même d’entreprendre la pratique de Vipassana elle-même : observer les sensations à travers le corps, comprendre leur nature, et développer l'équanimité en apprenant à ne pas y réagir. Enfin, le dernier jour, les participants apprennent la méditation de l'amour bienveillant ou de la bonne volonté vis-à-vis de tous, au cours de laquelle la pureté développée pendant le cours est partagée avec tous les êtres.

La pratique dans son ensemble est réellement un entraînement mental. De la même façon que nous faisons usage de l'exercice physique pour améliorer notre santé physique, de même peut-on faire usage de Vipassana pour développer un esprit sain.

Parce que cela s'est révélé véritablement bénéfique, une grande importance est accordée à la préservation de la technique dans sa forme originelle et authentique. Elle n'est pas enseignée sur une base commerciale, mais au contraire est offerte gratuitement. Aucune personne impliquée dans l'enseignement ne reçoit quelque rémunération matérielle que ce soit. Il n'y a pas de paiement demandé pour les cours, pas même pour couvrir le coût de la nourriture et du logement. Tous les frais sont couverts par les dons de ceux qui, ayant suivi un cours complet et fait l'expérience des bienfaits de Vipassana, désirent offrir à d'autres la même opportunité.

Bien évidemment, les résultats arrivent progressivement, par une pratique régulière. Il n'est pas réaliste de s’attendre à ce que tous les problèmes se résolvent en dix jours. Pendant cette période cependant, on peut apprendre l'essentiel de Vipassana de façon à pouvoir l'appliquer dans la vie quotidienne. Plus on pratique la technique, plus grande est la libération de la souffrance, et plus proche est le but ultime de la libération totale. Même dix jours peuvent procurer des résultats significatifs et de toute évidence bénéfiques dans la vie quotidienne.

Toute personne sincère est la bienvenue aux cours de Vipassana, pour voir par elle-même ce que la technique apporte et en mesurer les bénéfices. Pour tous ceux qui en font l'essai, Vipassana s'avèrera être un outil inestimable pour atteindre un bonheur véritable et le partager avec les autres." (Ref: https://www.pajjota.dhamma.org/fr/reference/quest-ce-que-vipassana/).

 

Quelques videos:

- Vue d'ensemble d'un cours de 10 jours (3 min)

- Ressenti des méditants (15 min)

- Entretien avec l'enseignant S.N. Goenka (20 min)